Les Oyas à l’oeuvre

Les Oyas sont toujours au jardin et par les temps qui courent, ils sont utiles.

IMG_3852

Ils délivrent l’humidité nécessaire au bon développement des végétaux. Autour, c’est le foisonnement.

Le test de cette année est pour le moment positif : association de vivaces fournissant de l’ombre et d’Oyas pour maintenir un fond d’humidité dans le sol. Les plantes potagères se portent bien malgré les fortes chaleurs.

Nous n’avons jamais eu de potirons aussi vigoureux, l’arroche se porte bien et l’épinard asiatique (Fagopyrum dibotrys) est limite envahissant.

IMG_3853

Share Button

Enfin elles rougissent !!!!!

Les tomates rougissent ! … Enfin pour le moment surtout les tomates cerises.

IMG_3868

IMG_3867

Les autres se font attendre, mais le calibre est prometteur !

IMG_3870

La cuisinière est vigilante et surveille les chapardeurs.

Share Button

En rouge et noir.

Le long du mur … Les mûres font le spectacle !

IMG_3855

Share Button

Le temps des courgettes

Voici un pied de courgette bien portant !

IMG_3863

Et généreux qui plus est !

IMG_3864

Share Button

Le raisin se porte bien !

Pour le moment les 2 vignes promettent une généreuse vendange.

Que se soit le long du mur de clôture,

IMG_3854

ou sur le toit du cabanon,

IMG_3856

les grappes se portent bien.

S’il n’y a pas de grosses averses de grêle d’ici-là, nous pourrons au retour des vacances manger du raisin et faire du jus !

Share Button

Envers et contre tout

Un petit sedum impétueux croisé sur le rebord de fenêtre au 9ème étage d’une tour du 13ème arrondissement de Paris.

Il s’est sans doute échappé de l’un des toit végétalisé du Crous voisin

Sedum_urbain

Share Button

Planche comparative : Piton de Tournefort / Samobor

À gauche, Geranium phaeum ‘Piton de Tournefort‘. Découvert par Madame Pessy, en Normandie, dans son jardin qui abrite la collection de Géranium vivace du Docteur Dominique Evrard. probablement une mutation tétraploide d’un geranium phaeum. Il est multiplié par Sandrine et Thierry Delabroye.

À droite, Geranium phaeum ‘Samobor

De gauche à droite, Geranium phaeum 'Piton de Tournefort' et Geranium phaeum 'Samobor' ©Fabrice Chollet

De gauche à droite, Geranium phaeum ‘Piton de Tournefort’ et Geranium phaeum ‘Samobor’ ©Fabrice Chollet

Share Button

Foisonnement de tulipes

Comme chaque année elles sont très attendues. Au printemps,  les tulipes enluminent le jardin.

Tulipes

Share Button

Premiers semis sous châssis

Malgré l’épisode neigeux de la semaine passée et le froid, les semis se développent sous le châssis. Un voile de forçage supplémentaire n’est pas un luxe avec les températures nocturnes négatives de ces derniers jours.

chassis

Les radis sont les plus vigoureux et soulèvent le voile.

semis1

 

 

Share Button

Sous la neige, la vie continue au jardin.

Recouvert d’une couche de 10 à 15 cm de neige, le jardin semble figé sous son épais manteau blanc. Pour autant, la vie ne s’arrête pas. Comme chaque année, nous avions préparé le jardin pour l’hiver.

jardin2

jardin1

Banc

Tout était prêt pour accueillir les petits animaux au jardin. Ceux y habitant ou ceux visitant le jardin pouvaient y trouver le gite.

mesange

nichoir_zinc

nichoir

et le couvert.

rouge_gorge

boule_coco

graine

Pour parer à ces conditions météorologiques exceptionnelles, nous avons décidé d’ajouter rapidement une mangeoire. Pour cela rien de tel qu’une brique de lait.

mangeoire_lait1

mangeoire_lait2

Les insectes sont eux également les bienvenus aux jardins et ont leur petits refuges.

abri_forficule

abri_insectes

abri_insectes2

Quant aux humains, eux aussi ont investit le jardin pour des activités inhabituelles, bataille de boules de neiges et bonhomme de neige !

bonhomme_neige

Olaf

Share Button