La Forêt-jardin

La Forêt-jardin est sans aucuns doutes la plus ancienne forme d’exploitation du monde végétal par l’homme. Ces derniers y ont sélectionnés, au fil des années et de leurs déplacements, les plantes comestibles et médicinales permettant d’assurer leur sécurité alimentaire, façonnant ainsi des corridors nourriciers.

Présent principalement dans les pays de zones tropicales, le principe de la forêt-jardin a été modélisé pour les zones tempérées par Robert Hart dans les années 1960. Basée sur l’observation de la forêt endémique des zones climatiques tempérées, la forêt-jardin de Robert Hart est constituée de 7 strates distinctes :

1 – Canopy (canopée) : grands arbres (bois d’œuvre, châtaigner …).
2 – Low Tree Layer (strate arbustive) : arbres fruitiers et noix.
3 – Shrub Layer (strate buissonnante) : baies, fruits rouges.
4 – Herbaceous (herbacée) : aromatiques, légumes feuilles.
5 – Rhizosphere (rhizosphère) : légumes racines et tubercules.
6 – Soil surface (couvre-sol) : plantes à développement horizontal (fraisiers, claytone).
7 – Vertical layer (strate verticale) : plantes grimpantes (vignes, épinard du Caucase …).

Foret_jardin_2

Dans ce système, le sol est maintenu couvert en permanence pour imiter au plus près le sol forestier, ce qui permet de créer de l’humus, de développer l’activité micro-organique du sol et de voir ainsi se développer les plantes comestibles sélectionnées.

Très productif, ce système peut être transposé dans un petit espace. On obtient alors une zone restreinte à forte densité de plantation qui offre une production intensive et diversifiée de fruits, légumes et plantes médicinales et aromatiques.

Dans notre jardin, une surface de 6 m2 a été aménagée en mini forêt-jardin dont la strate supérieure est celle des arbres fruitiers (niveau 2 de Robert Hart), nous permettant de récolter des noisettes, des pommes, des fleurs et baies de sureau, des framboises, du cassis, des baies de camérisier, des fraises, des topinambours, mais également des feuilles de laurier-sauce, de roquette, de claytone, d’épinard du Caucase (Hablitzia tamnoides) …

Foret_jardin_02

Article connexe : Le Camérisier

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *