Archives mensuelles : mai 2015

Choux, chou … rave

Qu’en dire :

J’aime son port, avec cette coiffure de chef de tribu amazonienne, et j’aime le croquer pour son immuable fraîcheur.

Certains le classent dans les légumes de guerre, comme les topinambours et les rutabagas et ne veulent donc pas en manger ! …  J’ai également entendu dire qu’il aurait des vertus aphrodisiaques !

A chacun de se faire son propre avis…

Mes choux raves

Superschmelz

Superschmelz

Azur-star

Azur-star

Share Button

Samedi 30 mai 2015 – Séance de dédicace / Truffaut de Servon (77)

Samedi 30 mai 2015 je serai présent au magasin Truffaut de Servon (77) de 11h à 18h pour dédicacer mon livre « Des récoltes abondantes dans un petit jardin ».

Accès : http://www.truffaut.com/jardineries/servon/Pages/plan-acces.aspx#

IMG_0483

 

Share Button

Association fleur / petits fruits spéciale petits espaces

Voici une association spécialement conçue pour les petits espaces qui permet d’avoir des fleurs et de récolter des groseilles sur une même surface.

01

Des œillets mignardises ont été plantés au pied de ce groseillier, ils ont l’avantage en plus d’apporter de jolie fleurs au jardin, d’habiller le pied du groseillier toute l’année. Ils servent de paillage naturel, empêchant la pousse d’adventices (mauvaises herbes) et permettant de limiter l’évaporation en été.

Une excellente façon de concilier jardin potager et jardin d’agrément.

Share Button

Interview pour Radio Ethic / Un auteur, un ouvrage – « Des récoltes abondantes … »

accueil-logo   UN AUTEUR, UN OUVRAGE

Fabrice Chollet « Des récoltes abondantes dans un petit jardin« 

 

Recolte_couv

Share Button

Transformer les fleurs de sureau (Sambucus nigra)

Chaque année courant mai notre sureau noir (Sambucus nigra) se couvre de belles inflorescences blanches. Au-delà de la grâce de cet arbre en fleur, c’est toujours pour nous un dilemme ! …

IMG_1907

Quel volume de fleurs doit-on récolter ? …

SAM_4749

Que veut-on privilégier ? … Pour l’été du sirop et pour l’hiver de la gelée de fleurs de sureau, ou veut-on obtenir un maximum de baies pour les transformer en soupe ?

On s’en sort toujours par une cote mal taillée, les inflorescences les plus hautes, moins accessibles et dont les futures baies seront plus susceptibles d’être abîmées par le soleil d’été, sont récoltées à l’échenilloir et transformées. Les autres sont conservées pour être consommées au stade de baie à l’automne.

SAM_4791

Attention

Le sureau noir peut être confondu avec le Sureau hièble (Sambucus ebulus), vivace herbacée annuelle à rhizome, disparaissant l’hiver et dont les baies sont toxiques.  Ils ont le même habitat et peuvent pousser côte à côte.

Pour les différencier

Le sureau hièble ne dépasse pas 2 mètres de hauteur alors que le sureau noir peut atteindre 7 mètres.

Le sureau hièble fleurit plus tardivement, en juillet et août.

Les grappes de fruits du sureau hièble sont dressées vers le haut alors que celles du sureau noir sont retombantes.

Share Button
Galerie

La fraise dans tout ses états.

Cette galerie contient 4 photos.

En ce moment au jardin.

Share Button

Les bêtes du week-end

Xylocope violet (Xylocopa violacea) ou abeille perce-bois

IMG_1284

Cétoine dorée (Cetonia aurata)

IMG_1367
IMG_1368

Mésange charbonnière (Parus major)

SAM_4879

Chenille du Cossus gâte-bois (Cossus cossus)

IMG_1855 IMG_1858

Abeille (Apis mellifera)

IMG_1816

Share Button

Au rucher d’Achim Aulhorn (Markkleeberg / 23-05-2015)

La visite au rucher d’Achim Aulhorn est un rituel de chaque séjour à Markkleeberg.

J’aime tout particulièrement l’ambiance de ce rucher et Achim est un personnage passionnant et attachant.

Imker_01
Imker_02
Imker_03

Il est l’un des derniers à utiliser des ruches Freudenstein qui composent l’essentiel de sont rucher, aux côtés de 3 ruches Dadant et d’un tronc évidé dans lequel les abeilles sont laissées en complète liberté.

Ruche Freudenstein

Ruche Freudenstein

Imker_07

C’était jour de récolte, les cadres operculés, plein de miel de colza, ont été prélevés et remplacés en vue de la floraison des Robiniers faux-acacia.

Imker_05

Nous avons ensuite pris le temps de philosopher en observant l’activité des ruches, puis en dégustant une spécialité régionale.

Imker_06

Cet homme passionné par ses abeilles est une encyclopédie de l’apiculture et ces moments d’échange et de partage sont inestimables … un pur bonheur.

Share Button

Courson / Chantilly printemps 2015 – épisode 2/2

De retour à Chantilly le dimanche pour une deuxième visite en famille, j’ai été surpris de la fluidité de notre arrivée ! … Bravo aux organisateurs pour leur adaptabilité et leur réactivité.

L’arrivée est toujours grandiose, les uns admirent le château se reflétant sur la pièce d’eau …

02

… les autres admirant les canards.

01

C’est en suivant une troupe de canards nageant le long de la berge que nous avons débuté cette visite, ce qui nous a conduit au stand de  » Vannerie d’hier et d’aujourd’hui  » avec ses magnifiques plessis et fascines réalisés par Eric Renault, ui a reçu cette année le Prix du domaine de Courson.

05
06
04

Notre visite se déroulant au rythme des enfants, c’est tout naturellement qu’ils nous menèrent vers les stands où se trouvaient des animaux, et surtout vers les moutons !

07
08

Nous  avons croisé en chemin Isabelle Olikier-Luyten (blog A Little Bit of Paradise) et avons fait la connaissance de Charlotte Leblanc (blog Le Jardin du Chat Vert).

Après une agréable flânerie, nous sommes allés pique-niquer sur les bords du Lac du Cygne, après quoi nous nous sommes divisés en 2 équipes l’une allant à la découverte des plantes exposées, l’autre prenant la direction de l’air de jeux … Corentin est déjà parti ! …

10

Il est pressé d’aller chevaucher les moutons …. En bois !

11

J’avais quelques petites courses en tête, chemin faisant, j’ai pris le temps en compagnie d’Anaïs de découvrir les stands, nous arrêtant chez David Austin,

12

admirant les fougères de la Pépinière Yves Dupont,

13

les sauges de Fleurs et senteurs,

17

une présentation nous rappela la maison, des Géraniums ‘Rosanne’ sur fond de Perovskia.

16

Le stand Cactus Landes piqua la curiosité d’Anaïs.

14

Pendant qu’elle se choisissait un spécimen, j’en  ai profité pour regarder de plus prêt une ruche ovoïde en terre cuite.

15

Puis nous sommes passés chez Eric Lenoir pour acheter une menthe aquatique. L’occasion d’apprendre que son stand avait été distingué d’un Ruban d’Or pour la qualité de sa présentation.

18
19

A souligner d’ailleurs qu’Eric a également écrit un livre qui s’adresse à tous ceux qui souhaitent créer un bassin dans leur jardin.

19a

Nous avons ensuite pris la direction du stand de Jean-Marc Parra pour acquérir quelques petites merveilles, nous en sommes repartis avec une Sauge Ananas et un Céleri à côtes rouges, aussi savoureux que décoratif, tout ce que j’aime !

20

16h approchant, il était temps de prendre la direction de notre lieu de rendez-vous : la tente de conférence pour assister à celle d’Isabelle.

22

Profitant du cadre nous avons posé pour une photo entre amis, merci Bruno d’avoir immortalisé ce moment.

23

Cette journée s’est terminée sur le stand Ulmer, l’occasion de faire, après l’entretien de Corentin avec Antoine Isambert …

24

une version « collector » de la couverture du livre « Des récoltes abondantes dans un petit jardin » en compagnie d’Antoine et de David Fangier.

25

Share Button
Image

Allium ‘Mount Everest’

Allium_Mount_Everest_comp

Share Button