Archives quotidiennes : 22 juin 2015

Travail du week-end : alimenter les paillis

L’été, en période de grosses chaleurs, je m’efforce, pour faire durer mes réserves d’eau, de limiter l’évaporation. Pour cela, je maintiens le sol couvert d’un paillis organique (ou mulch) d’une épaisseur variable pouvant aller jusqu’à 10 cm lors des plus grosses chaleurs.

paillage_006

Pour constituer ces paillis, j’utilise les déchets du jardin, les fanes de légumes, les résidus de tonte et de taille.

Ce week-end, les résidus de taille non lignifiés (glycine, lierre, rosier banks …) ont été passés au hache-herbe afin d’en diminuer le gabarit avant de les utiliser.

paillage_001

paillage_003 paillage_004

paillage_002

paillage_005

Ce paillis permet de garder le sol meuble, de limiter l’évaporation et la pousse d’adventices. Il constitue une zone de régulation thermique évitant au sol de subir des chocs thermiques trop importants et en se décomposant il enrichi le sol en matière organique.

Share Button