Archives mensuelles : mai 2016

Le jardin en ville par Pierre-Alexandre Risser

A voir sur le blog HORTUS FOCUS

20160530

Share Button

Tomates au milieu des carottes … optimisation !

Optimisation de l’espace au potager, un pied des tomates pousse au milieu des carottes.

IMG_7711

La canopée formée par le feuillage des carottes protège le sol et leurs racines en pivot favorisent la pénétration de l’eau.

Ce pied de tomates aime ça visiblement, en avance par rapport aux autres c’est le premier à fleurir !

IMG_7712

Share Button

Sur Hortus Focus : « Carottes glacées au miel et au cumin de la famille Chollet »

A lire sur le blog HORTUS FOCUS

Carotte_recette

Share Button

« Jardins, jardin » aux Tuileries, ça se prépare !

Fabrice Chollet rencontre Pierre-Alexandre Risser, paysagiste et co-fondateur de cette manifestation, sur son stand.

A voir sur le blog HORTUS FOCUS

20160527

Share Button

Sur Hortus Focus : « Si, si, les œufs ça pousse au jardin ! Par Fabrice Chollet »

A lire sur le blog HORTUS FOCUS

HF_Aubergine_ronde_oeuf

Share Button

La ceinture verte de Francfort.

Je suis toujours surpris quand je passe en train par Francfort-sur-le-Main (800.000 habitants avec une densité de 2 919 hab./km2) d’apercevoir du train des exploitations maraîchères incluses dans le tissu urbain.

IMG_7055

IMG_7056

C’est le résultat d’une réflexion et d’un travail sur le concept ville-nature qui s’est traduit en Allemagne par une généralisation de la trame verte comme vecteur de structuration du développement urbain.

La ville de Francfort s’inscrit dans ce mouvement et s’est dotée très tôt d’une première ceinture verte.

La forte croissance urbaine que connait Francfort au début du 20ème siècle conduit les décideurs à imaginer un « Neue Frankfurt » qui s’est traduit par la construction massive de logements sociaux greffés sur la vallée de la Nidda (affluent du Main), qui constitue une préfiguration de la grande ceinture verte actuelle autour de Francfort.

ceinture_verte

Depuis une vingtaine d’année la ceinture verte a produit un espace mixte qui offre une vitrine en matière d’agriculture de proximité, de création d’espaces de loisirs, de développement du réseau de liaisons cyclables et piétonnes, d’utilisation de la biomasse pour atténuer les îlots de chaleur et d’amélioration de la biodiversité.

Un exemple à suivre …

Share Button

Mise en valeur des érables en pots.

Cet aménagement je l’avais en tête depuis un moment, il ne me manquait que quelques heures de temps libre et si possible une météo clémente ! … C’est chose faite.

J’ai depuis plusieurs années 2 petits érables en pots que je souhaitais mettre en valeur d’une manière ou d’une autre.

L’idée m’est alors venu d’utiliser pour cela la haie taillée habillant le mur de la maison et tout particulièrement les 2 angles encadrant la fontaine.

IMG_7080

Ces deux emplacements ont été taillés afin de créer des niches, et des sellettes ont été incluses dans la haies afin d’accueillir les pots.

IMG_7082

Les deux érables trônent désormais à chaque angle, encadrant la fontaine de leurs silhouettes colorées.

IMG_7081

Share Button

Les radis laissent toute la place au carottes sous le tunnel.

Récolte de la seconde botte de radis sur cette zone. Cette dernière récolte finit d’éclaircir les rangs de carottes.

IMG_7086

Les radis laisse désormais toute la place au carottes qui vont poursuivre leur croissance.

IMG_7087

Un emplacement laissé libre le long du mur de clôture accueille désormais un jeune pied de tomates.

IMG_7089

Désormais cette petite zone potagère héberge carottes et laitue, ainsi qu’un pied de tomate.

Share Button

Sur Hortus Focus : « La cyclanthère se mange en salade ! Par Fabrice Chollet »

A lire sur le blog HORTUS FOCUS

FC_cyclanthere

Share Button

Garde-Manger – Épisode 1: La Révolution Biointensive

Garde-Manger, une nouvelle série documentaire de la chaîne canadienne Unis TV. Dans le premier épisode « La Révolution Biointensive » diffusé le 5 janvier 2016 s’intéresse au modèle mis en place par Jean-Martin Fortier et Maude-Hélène Desroches dans leur micro-ferme :  Les jardins de la Grelinette.

Atteindre des revenus dans les six chiffres en faisant pousser des légumes biologiques sur moins d’un hectare. C’est l’objectif que s’est fixé le couple de Québécois. Ensemble, ils ont semé un peu partout au pays les graines d’une petite révolution agricole.

Share Button