Archives de Catégorie: Côté cuisine

Dégustation de l’hémérocalle ‘Buttercup’

Une nouveauté au jardin, l’hémérocalle ‘Buttercup’ , à la belle floraison jaune d’or et dont les fleurs sont comestibles.

Hemerocalle_Buttercup

Nous y sommes, elle a fleurit et nous avons récolté nos premiers pétales

IMG_0686

Les fleurs se consomment en salade ou en beignet.

En salades elles ont une texture croquante et sont légèrement sucrée

IMG_0688

Share Button

Dans le radis tout est bon !

Une récolte de radis au potager et c’est tout le repas qui s’organise autour.

IMG_0510

Les racines sont dégustées à la croque au sel.

IMG_0511

Les fânes sont cuisinées à la crème puis servies avec une tranche de poivron grillé.

IMG_0513

Dans le radis rien ne se perd, tout se mange !

Share Button

Opération compote

Les congés d’été sont terminés, retour à la maison pour retrouver le jardin.
Durant notre absence, le jardin a vécu sa vie et affronté les éléments.

Cette année retour rime avec ramassage des pommes, qui sont nombreuses à joncher le sol.

IMG_8613

Pour ne pas être perdues, elles seront transformées en compote.

Tout d’abord il faut retirer les parties abîmées et les couper en morceaux.

IMG_8611

Ensuite, ajouter un peu de sucre vanillé, un fond d’eau et lancer la cuisson.

IMG_8614

Après passage au mixeur, la compote est prête.

IMG_8616

Soit on la déguste immédiatement, soit on la congèle pour la conserver.

En général un peu des deux …

Share Button

Sur Hortus Focus : « Carottes glacées au miel et au cumin de la famille Chollet »

A lire sur le blog HORTUS FOCUS

Carotte_recette

Share Button

Pesto à la sauge, au thym et à l’ail.

On me demande régulièrement comment utiliser de manière originale les plantes aromatiques du jardin. Voici une suggestion :  le pesto à la sauge, au thym et à l’ail.

Ingrédients :

3 condiments récoltés au jardin :
– L’ail (1 dizaine de gousses)
– La sauge (1 bouquet)
– Le thym (1 petit bouquet d’une dizaine de brins)
Auxquels on ajoute de l’huile d’olive (100 ml), du sel et du poivre.

IMG_3994

Réalisation :

– Éplucher* et couper les gousses d’ail en deux dans le sens de la longueur en retirant le germe si nécessaire.
– Équeuter la sauge et le thym.
– Ébouillanter l’ail durant 10 minutes en y incorporant, quelques minutes avant la fin, la sauge et l’ail.
– Égoutter et mixer le tout en ajoutant l’huile d’olive préalablement chauffée.
– Verser la crème ainsi obtenue dans un pot à fermeture hermétique.

La crème pourra se conserver environ 4 mois au réfrigérateur.

* Pour éplucher l’ail sans difficulté, laisser tremper la gousse d’ail dans l’eau pendant une vingtaine de minutes.

Bonne dégustation …

IMG_3997

 

 

Share Button

Le fruit de la cyclanthère au menu …

Ce soir, petite récolte à la tombée du jour : un concombre, un fruit de la cyclanthère et quelques tomates cerises poires jaunes.

A gauche : fruit de la cyclanthère

A gauche : fruit de la cyclanthère

L’ensemble est coupé en morceau …

IMG_5072

et associé à un filet de Tofu et de la semoule pour confectionner un délicieux taboulé.

IMG_5075

Bon appétit !

Share Button

20 kg de coings … le bilan de Lénore

20 kg de coings, c’est génial, mais demande un peu de créativité si l’on veut sortir des classiques gelée et pâte de coing.

Nous voilà au bout d’une semaine occupés pratiquement tous les soirs à éplucher, évider, préparer et consommer ces fruits multi-talents… et même pas lassés ! Plein de bonnes recettes trouvées sur le net ; si vous voulez des idées ou des conseils, n’hésitez pas, on est des pros du coing maintenant. Nos expériences et gourmandises de la semaine :

  • Coing croqué tout cru
  • Chips de coing
  • Compote
  • Jus de coing nature
  • Coings gratinés au four avec du sucre Rapadura
  • Tarte tatin coings
  • Crumble coing – banane – châtaigne
  • Petits pains fourrés au coing
  • Gelée de coing
  • Pâte de coing
  • Purée de coing – pomme de terre – tahin
  • Chutney coing – gingembre – piment – Melfor
  • Magret de canard – coing – miel

Notre favori ? Hm, difficile, tout. Le magret de canard aux lamelles de coing est une tuerie. Mais peut-être la plus originale des découvertes : les petits pains, surtout que j’avais mes petits assistants qui m’ont tellement bien aidé !

Share Button

Soirée coing n°2 : crumble et chutney

Et c’est reparti : épluchage et découpage … on ne peut pas y couper !

IMG_4205

Au programme du jour, de la déshydratation (encore des chips).

IMG_4215

Une douceur sucrée : un crumble.

IMG_4189

Et une innovation : un chutney de coing et piment du jardin

Ingrédients : 3 coings / 2 piments rouges / 300 g de cassonade / 20 cl de Melfor / 1 petite racine de gingembre (à doser selon son goût).

SAM_6594

  • Éplucher, épépiner et couper les coings en petits dés.
  • Retirer les graines des piments et les couper en petits morceaux.
  • Dans une casserole, porter le vinaigre et la cassonade à ébullition, puis y ajouter les dés de coing, les petits morceaux de piment et le gingembre préalablement râpé.
  • Saler et laisser cuire à feu doux pendant 1 heure en remuant de temps à autre.
  • Verser le chutney dans des pots, les fermer hermétiquement et laisser refroidir.

IMG_4212

Bilan

Cette année encore nous avons passé plusieurs soirées en cuisine à transformer les coings glanés en produits de consommation immédiate (petits pains, crumble) et d’autres de conservation que nous consommerons durant l’hiver (gelée, chips, chutney).

Toutefois, la source est progressivement en train de se tarir, au fur et à mesure des rénovations de maisons et de jardins les voisins abattent leurs cognassiers.

Je me suis donc résolu à en installer un au jardin, qui puisse palier dans quelques années la disparition de ceux des alentours.

Je tenterai dans un premier temps d’obtenir un cognassier franc par semis au printemps. En attendant je vais mettre les graines récupérées à stratifier au réfrigérateur.

IMG_4200

Share Button

Soirée coing n°1 : gelée, chips et petits pains

Notre récolte de coings va donc nous occuper au moins deux soirées durant … Et cela pour le plaisir de nos papilles.

Tout commence par une séance d’épluchage.

IMG_4171

Les épluchures sont récupérées pour faire de la gelée.

IMG_4174

IMG_4192

Les coings épluchés sont tranchés en fines lamelles, pour réaliser à l’aide de notre déshydrateur de délicieuses chips acidulées .

IMG_4178

IMG_4195

Et pour terminer une nouveauté, des petits pains fourrés au coing :

  • Préparer une pâte à pain.
  • Étaler la pâte et y découper des cercles.
  • Mettre au centre de chaque cercle des dés de coing et y ajouter une cuillerée à café de miel.
  • Refermer la pâte en formant des boules.
  • Dorer chaque boule au jaune d’œuf.
  • Faire cuire 45 min à 200°C. 

IMG_4184

 

Share Button

Le coing n’a plus la cote … Quel dommage !

Pas de récolte au jardin ce week-end, mais du glanage dans le voisinage.

Plusieurs jardins du quartier ont encore des cognassiers, mais les propriétaires ne font rien avec les fruits …  » Les coings c’est trop de travail et puis on ne peut pas en faire grand-chose !  » … ou bien ils pourrissent au sol ou sur les arbres ! …  » Et en plus ils salissent le jardin !  »

Du coup nous rendons service ! … Nous les récupérons pour les déguster et les transformer, contrairement à ce que certains pensent, de nombreuses manières différentes.

IMG_4149

En attendant de nous mettre au travail, dans la soirée, nous en avons dégustés quelques-uns tout simplement cuits au four avec une cuillerée de miel ! … Un délice !

IMG_4161

Une fois les enfants couchés, nous avons entamé les hostilités … de quoi occuper plusieurs soirée …  A suivre.

 

Share Button