Archives de Catégorie: Fêtes des plantes

« Jardins, jardin » aux Tuileries, ça se prépare !

Fabrice Chollet rencontre Pierre-Alexandre Risser, paysagiste et co-fondateur de cette manifestation, sur son stand.

A voir sur le blog HORTUS FOCUS

20160527

Share Button

Beervelde, octobre 2015 (2/2) : côté bonsaïs

La traversée de la collection d’érable du Japon de Benoît Choteau (voir article précédent) menait nécessairement à l’exposition de bonsaïs du Bonsaï Center Ginkgo de Danny Use.

De magnifiques sujets artistiquement mis en valeur avec pour toile de fond le parc de Beervelde.

SAM_6676

SAM_6673

Des bonsaïs de catégorie Ômono, bonsaïs imposant qui étaient traditionnellement un signe de prospérité pour leurs propriétaires.

Pour nous, occidentaux non-initiés, cette catégorie est la plupart du temps appréciée pour la vénérabilité de ces arbres d’âges avancés.

On pouvait y admirer différents styles :

Chokkan

Chokkan

Han-Kengai

Han-Kengai

De gauche à droite : Hôkidachi et Moyogi

De gauche à droite : Hôkidachi et Moyogi

Kabudachi

Kabudachi

Kôrabuki

Kôrabuki

Sharimiki

Sharimiki

Le style forêt était également représenté. Dans ce cas précis, le terme utilisé varie selon le nombre d’arbres en présence :

  • 2 arbres : Soju,
  • 3 arbres : Sambon Yose,
  • 5 arbres : Gohon Yose,
  • 7 arbres : Nanahon Yose,
  • 9 arbres : Kyuhon Yose,
  • Plus de 9 arbres : Yose-ue.
Une sylve miniature et son couvre sol de fraises des bois ...

Une sylve miniature et son couvre sol de fraises des bois …

appréciez le détail !

appréciez le détail !

Yose-ue

Yose-ue

Pour compléter cette mise en scène, les bonsaïs et érables du Japon étaient adossés à un étang aménagé par Paradise Of Japanese Koi, spécialiste de l’aménagement de jardins japonais et tout particulièrement de bassins à Kois.

SAM_6644

La présence de ces collections d’exception a, semble-t-il, influencée Renaud de Kerchove quant au choix de la thématique de cette édition.

Ce fut un succès, à eux seuls ces trois exposants (Benoît Choteau, Bonsaï Center Ginkgo et Paradise Of Japanese Koi) nous propulsaient l’espace d’un instant à des milliers de kilomètres de Beervelde, nous faisant toucher du doigt un morceau de l’archipel japonais et de sa tradition.

Share Button

Beervelde, octobre 2015 (1/2) : côté érables du japon.

Pour une première visite à Beervelde, je ne pouvais pas espérer une plus belle journée que ce dimanche 11 octobre.

Une arrivée pleine de mystère en venant du parking et en longeant la cantine des archers. Rien n’était visible tant que le passage, ménagé dans la haie de grands arbres, n’avait pas été franchi. Là, sous les frondaisons la Fêtes des plantes me tendait les bras.

IMG_4270

On y était accueilli par une abondante offre de bulbes devant laquelle il était difficile de rester de marbre.

Sans-titre-1

Je ne m’attarderais pas sur l’ensemble des exposants qui avaient fait des merveilles dans l’agencement de leurs stands. Vous pouvez en retrouver une présentation exhaustive sur le blog « alittlebitofparadise« .

Le thème retenu par Renaud de Kerchove pour cette édition était : le Japon.

AFFICHE_Web_klein-314

Le point d’orgue de cette thématique fut pour moi la découverte de la collection d’érables du Japon  de Benoît Choteau couplée à l’exposition de bonsaïs de Danny Use.

Benoît Choteau spécialiste des érables dont il possède plus de 400 variétés, y présentait une magnifique collection d’érables du Japon (Acer palmatum), dont les colorations automnales en faisaient de véritables joyaux.

SAM_6635

Chez ces jeunes sujets, on pouvait admirer une ébauche de leurs ports futurs …

Acer palmatum 'Dissectum'

Acer palmatum ‘Dissectum’

Acer palmatum 'Higasa yama'

Acer palmatum ‘Higasa yama’

la délicatesse de leurs feuillages …

Acer palmatum 'Felice'

Acer palmatum ‘Felice’

Acer palmatum 'R. Lane'

Acer palmatum ‘R. Lane’

et la flamboyance de leurs parures, l’automne étant pour l’érable du Japon, une saison unique,  emprunte de magie. Ils s’y parent d’époustouflantes teintes de rouge.

Acer palmatum 'Nuresagi'

Acer palmatum ‘Nuresagi’

Acer palmatum 'Alexandre 2'

Acer palmatum ‘Alexandre 2’

Acer palmatum 'Osakazuki'

Acer palmatum ‘Osakazuki’

Une même branche peut, à cette époque, porter différentes colorations.

Acer palmatum 'Horizontalis'

Acer palmatum ‘Horizontalis’

C’est chez l’Acer palmatum qu’on observe à cette saison les plus beaux coloris orangés.

Acer palmatum 'Shohjoh nomura'

Acer palmatum ‘Shohjoh nomura’

Acer palmatum 'Mirte'

Acer palmatum ‘Mirte’

Une grande et belle collection présentée à la meilleure saison qui soit … Que pouvait-on rêver de mieux ?

Cette collection cotoyait l’exposition de bonsaïs de Danny Use, mais c’est une autre histoire … (Beervelde, octobre 2015 (2/2) : côté bonsaïs)

 

Share Button

Chaalis – Journées de la Rose 2015 : En quête du Magicien d’Oz

Cette édition 2015 des Journées de la Rose, était pour nous l’occasion d’aller à la découverte d’un rosier bien particulier « Isabelle et le magicien d’Oz » et à la recherche de ses incarnations … plus exactement celle du Magicien d’Oz. Mais avant il nous fallait trouver « Les Roses de Daniel » ! …

Difficile d’arriver dans ce lieu sans tomber sous le charme des ruines de l’abbaye de Chaalis, qui accueillait le visiteur de loin.

Chaalis - Journées de la Rose 2015

Plan des lieux en main, nous primes la direction du Stand de Daniel Schmitz … « Les Roses de Daniel » , c’est lui, tout en gentillesse et en discrétion.

Roses_Daniel

Daniel

Accueillis sur le stand par Isabelle Olikier-Luyten (dédicataire du rosier « Isabelle et le magicien d’Oz »), nous avons savouré ces retrouvailles …

filles

… et admirer le bouquet confectionné par Isabelle pour habiller sa table de conférence.

bouquet

Ce fut, pour moi, l’occasion d’entrer de plein pied dans le monde de la rose ; pour Lenore et Anaïs de faire un premier repérage et de découvrir les créations de Warren Millington.

Après ces retrouvailles, direction le podium central pour la remise des prix. Pour sa première participation aux Journées de la Rose, Daniel Schmitz s’est vu remettre le Prix SANEF (stand qui invite le plus à l’évasion et au voyage) pour récompenser le partenariat Belgique / Australie qu’il incarne avec Warren Millington.

Les récipiendaires patientant sur le côté de la scène, Anaïs les observait, cherchant à percer le mystère du Magicien d’Oz. Le voile commença à se déchirer lorsque Isabelle et Daniel montèrent sur le podium accompagné d’un grand gaillard pour recevoir collectivement le prix SANEF.

De gauche à droite : Isabelle Olikier-Luyten, Daniel Schmitz et Warren Millington

De gauche à droite : Isabelle Olikier-Luyten, Daniel Schmitz et Warren Millington

Warren Millington, car c’est de lui dont il s’agit, ce créateur de roses australien qui, comme le précisa Isabelle, « est en train de faire émerger une nouvelle génération de rose … ».

New_Warren

Ne faut-il pas être un peu magicien pour réussir cela ? … Certainement, mais cela ne répondait qu’à moitié à nos interrogations … Qu’en était-il de « Oz » ?

Nous espérions avoir des indices au cours de la conférence d’Isabelle.

conference

Pas de révélation, durant cette belle conférence, mais l’intuition que nous étions sur la bonne piste.

L’après-midi étant déjà bien avancée, nous nous sommes rendus de nouveau sur le stand de Daniel Schmitz, afin que les filles puissent y faire leurs emplettes.

Stand

C’est là que nous avons pu faire la connaissance de Warren Millington, impressionnant au premier abord de par sa stature, mais d’une gentillesse qui n’a d’égale que celle de Daniel.

Warren_Fabrice Warren_Lenore

C’est au cours de nos échanges avec lui que nous avons appris que « Oz » était le diminutif que les australiens donnent à leur pays !

Anaïs avait enfin la confirmation que le Magicien d’Oz d’Isabelle était bien Warren, magicien australien ayant en sa possession le grimoire contenant les formules pour créer des roses.

Comme elle souhaitait acheter le rosier « Isabelle et le magicien d’Oz » depuis notre arrivée, ce fut chose faite, et elle eut le privilège de poser avec son rosier en compagnie d’Isabelle et du Magicien. Un moment qu’elle n’est pas prête d’oublier.

Anais_Oz

Cerise sur le gâteau, grâce à la générosité de Daniel Schmitz, l’intégralité du prix d’achat du rosier « Isabelle et le Magicien d’Oz » est reversé au Télévie (opération caritative qui récolte des fonds pour aider la recherche scientifique dans la lutte contre le cancer et la leucémie.)

Vous pouvez également retrouver Isabelle et Warren sur la Web TV Jardin, Jardinier : Rencontre avec Warren Millington.

Share Button

Chaalis – Journées de la Rose 2015 : baptême de la rose Pierre Hermé.

Il n’y a pas de Fête de la Rose sans Baptême de rose. Cette année le parrain des Journées de la Rose de Chaalis était le pâtissier Pierre Hermé, reconnu internationalement pour avoir apporté la modernité au monde de la pâtisserie.

SAM_5126

Pierre Hermé a baptisé, samedi 13 juin, une rose à son nom. Cette rose est une obtention de chez André Eve, qu’il a retenu pour la beauté de ses fleurs roses à coeur abricot et son parfum.

 

Ce rosier arbustif sera commercialisée à l’automne 2016.

Share Button

‘Jardins, jardin’ aux Tuilerie 2015 – 2 / 2 – Les grands jardins

Pour cette 12ème édition, les paysagistes se sont confrontés au thème « La ville heureuse » pour concevoir leurs jardins éphémères d’une superficie de 50 à 100 m². Comme chaque année le Prix de la Création Paysagère a été décerné à l’un d’eux.

12 grands jardins étaient cette année présentés, je ne rendrais compte que de ceux qui ont le plus retenus mon attention et touchés ma sensibilité personnelle sans hiérarchie ni jugement de valeur.

PAIRI – DAEZA : Au pays des sens
Réalisation : Atelier Jean Mus & Compagnie

Jardin d’inspiration méditerranéenne mettant en scène un olivier centenaire, doyen de cette édition, sous lequel il faisait bon s’asseoir quelques instants pour se ressourcer, bercé par le son de l’eau s’écoulant dans le bassin et humant les parfums des lavandes, verveines et autres plantes odorantes. Le bassin méditerranéen en plein Paris.

Mus_04

Mus_03

Mus_02

 

CHAMPAGNE BRIMONCOURT : Esprit d’Effervescence
Réalisation : Thibaut Guézais, Denis & Maxime Henneguez

Un théâtre de verdure, très structuré, à la française. Le visiteur était accueillit dans une cour intérieure dont le mur du fond était constitué de bouteilles de champagne. Les allées latérales abritaient des petits bars où il était possible de déguster la dernière cuvée Brimoncourt dans un « lounge » végétal.

Champagne_02

Champagne

 

OFFICE NATIONAL DU TOURISME TUNISIEN : El-Jerid

Du nom de la région des oasis, le jardin  El-Jerid était dans son élément avec les températures caniculaires du jeudi et du vendredi (4 et 5 juin). Conçu comme une oasis avec ses palmiers ombrageant fruitiers et aromatiques, son patio invitant au repos en regardant couler l’eau dans les canaux d’irrigation ; il ne manquait que les dunes de sable pour se croire transporté dans le Sud tunisien aux portes du Sahara.

Tunisie_02

Tunisie_01

 

L’AMI DES JARDINS ET DE LA MAISON : L’Eldorado
Réalisation : Denis Maloigne Paysage et Oupapo

Le jardin urbain par excellence, un potager en sac, des hamacs et un coin pour passer les soirées en famille ou entre amis autour d’un brasero. Un jardin résolument orienté vers le partage.

Ami_02

Ami_3

 

DR HAUSCHKA : De la plante au soin, voyage au cœur d’une cosmétique autrement
Réalisation : Guillaume Gosse de Gorre

Jardin cosmétique où le visiteur pouvait découvrir les soins Dr Hauschka, proposés par l’équipe d’esthéticienne, dans un havre de verdure au centre duquel trônait une spirale végétalisée. Les pourtours étaient habillés de plantes entrant dans la composition des produits cosmétiques Dr Hauschka.

Hauschka_03

Hauschka_02

 

MON JARDIN & MA MAISON
Réalisation : les Fermes de Gally

Jardin conceptuel mettant en avant les moyens de produire des plantes potagères en milieu urbain en associant carrés en sacs et colonnes hydroponiques.

Jardin_maison_04

Jardin_maison_02

 

JARDILAND : Situations fertiles
Réalisation : ZEA

La nature face au défi urbain : verticalité, espaces exigus, sol difficile … Elle déployait là des prodiges d’adaptabilité pour conquérir cet espace et créer un cocon végétal ramenant la nature au cœur de la ville et de ses contraintes. Chacun pouvait y trouver un morceau de sa terrasse, de son balcon ou de son jardin.

Jardiland_02

Jardiland_01

 

LE JARDIN NOIR : Le monde que l’on s’invente
Réalisation : Pierre-Alexandre Risser et Solenn Moquet (Bureau d’études Horticulture et Jardins)

Lauréat du Prix de la Création Paysagère Jardins, Jardin 2015

Le Jardin Noir se démarquait des autres jardins présentés. Quand le vert est la couleur à laquelle on pense à l’évocation d’un jardin, Pierre-Alexandre Risser nous proposait ici un jardin encapsulé dans un écrin noir, un jardin en lévitation entre l’eau et le ciel.

Dans un bassin, un chemin de dalle d’ardoise invitait à une promenade entre les ilots végétalisés d’agapanthes, de géraniums vivaces, de graminées et de gauras, du milieu desquels émergeait des érables pourpres et la floraison blanche des cornus.

Noir_03

Les miroirs constituant le fond du jardin associés aux reflets des nuages sur l’eau sombre, offraient aux visiteurs un monde sans limites physiques invitant à l’introspection. On était happé par cet univers mi-aquatique, mi-végétal dont il se dégageait un fort sentiment de quiétude. C’était une fenêtre ouverte sur un monde de sérénité libéré sans contraintes.

Noir_10

Pierre-Alexandre Risser

Pierre-Alexandre Risser

Ce jardin a été réalisé par Horticulture et Jardin en partenariat avec Lumières et jardins, Premier Tech Falienor, Vannucci, Soisy Arrosage, Oase et Typhas  (Vincent Vallée) spécialiste dans la conception de jardins aquatiques, baignades, piscines biologiques, spas et saunas.

Vincent Vallée aux petits soins pour ce jardin d’exception.

Vincent Vallée aux petits soins pour ce jardin d’exception.

Share Button

‘Jardins, jardin’ aux Tuileries 2015 – 1 / 2 – Les exposants

‘Jardins, jardin’ est le rendez-vous incontournable consacré au jardin dans la ville, et qui plus est, installé chaque année en plein cœur de la capitale.

01

Le beau temps était au rendez-vous et l’ombre des arbres du jardin des Tuileries était la bienvenue. Le thème de cette 12ème édition « La ville heureuse », je l’ai abordé comme l’une des étapes majeures menant à la grande conférence sur le climat (COP 21) qui se déroulera à Paris du 30 novembre au 15 décembre 2015. Je reste persuadé qu’avec les changements climatiques annoncés, la vie urbaine ne sera supportable que si on réintroduit la nature au sein des villes.

Les exposants de « Jardins, jardin » apportent des solutions concrètes au travers des jardins et terrasses éphémères imaginés pour l’occasion (je reparlerai plus tard des grands jardins) …

02

03

… mais encore proposent des éléments d’agencement et de décoration classique ou design

04

05

… des solutions, à l’image des végétalisations proposées par l’École du Breuil.

Breuil

Nouveauté cette année, un espace était réservé aux antiquaires, de quoi donner du style à son jardin, sa terrasse ou son balcon.

Les pépiniéristes n’étaient pas en reste et exposaient un grand choix de plantes aromatiques et ornementales.

16

La rose était à l’honneur et 3 roses auront été baptisées durant cette 12ème édition :

– ‘Lambert Wilson’ (création Jérôme Rateau – André Ève) ,

06

07

– ‘Amnesty International’ (Georges Delbard)

09

11

et ‘Rose Blush’ (André Ève).

08

La nature, au travers de solutions adaptées, grignote petit à petit de plus en plus de place en ville et les citadins y voient l’occasion d’accueillir dans leur espaces de verdure des animaux et insectes utiles. C’est tout particulièrement vrai pour l’abeille et la poule.

Sur son stand, la cité des abeilles présentait une ruche ovoïde en terre cuite. Écologique, respectueuses de l’abeille, simple et pratique, cette ruche s’inscrit dans une démarche de conservation de l’abeille et non d’exploitation et de production.

C’est par excellence la ruche du particulier qui souhaite agir pour la protection des abeilles tout en pratiquant une apiculture de loisir.

12

13

Les propriétaires de poules pouvaient découvrir et offrir à leurs pensionnaires un logis design, un poulailler revisité par la start-up Farmili qui s’est vu décerner lors de cette édition le trophée VeryCook pour le prix des Exposants.

14

Il était difficile de manquer au cours de la visite la « femme jardin », ou « femme fleur », une animation proposée par Val’hor. Installés sur une robe, 40 végétaux en pots étaient proposés aux visiteurs qui pouvaient ainsi s’exercer à l’identification végétale. C’était également une manière ludique de faire connaître au public le Concours National de Reconnaissance des Végétaux .

15

Le point culminant de cette manifestation était, comme chaque année, les grands jardins réalisés pour l’occasion par des paysagistes et des designer, mais cela fera l’objet d’un second article…

Share Button

Courson / Chantilly printemps 2015 – épisode 2/2

De retour à Chantilly le dimanche pour une deuxième visite en famille, j’ai été surpris de la fluidité de notre arrivée ! … Bravo aux organisateurs pour leur adaptabilité et leur réactivité.

L’arrivée est toujours grandiose, les uns admirent le château se reflétant sur la pièce d’eau …

02

… les autres admirant les canards.

01

C’est en suivant une troupe de canards nageant le long de la berge que nous avons débuté cette visite, ce qui nous a conduit au stand de  » Vannerie d’hier et d’aujourd’hui  » avec ses magnifiques plessis et fascines réalisés par Eric Renault, ui a reçu cette année le Prix du domaine de Courson.

05
06
04

Notre visite se déroulant au rythme des enfants, c’est tout naturellement qu’ils nous menèrent vers les stands où se trouvaient des animaux, et surtout vers les moutons !

07
08

Nous  avons croisé en chemin Isabelle Olikier-Luyten (blog A Little Bit of Paradise) et avons fait la connaissance de Charlotte Leblanc (blog Le Jardin du Chat Vert).

Après une agréable flânerie, nous sommes allés pique-niquer sur les bords du Lac du Cygne, après quoi nous nous sommes divisés en 2 équipes l’une allant à la découverte des plantes exposées, l’autre prenant la direction de l’air de jeux … Corentin est déjà parti ! …

10

Il est pressé d’aller chevaucher les moutons …. En bois !

11

J’avais quelques petites courses en tête, chemin faisant, j’ai pris le temps en compagnie d’Anaïs de découvrir les stands, nous arrêtant chez David Austin,

12

admirant les fougères de la Pépinière Yves Dupont,

13

les sauges de Fleurs et senteurs,

17

une présentation nous rappela la maison, des Géraniums ‘Rosanne’ sur fond de Perovskia.

16

Le stand Cactus Landes piqua la curiosité d’Anaïs.

14

Pendant qu’elle se choisissait un spécimen, j’en  ai profité pour regarder de plus prêt une ruche ovoïde en terre cuite.

15

Puis nous sommes passés chez Eric Lenoir pour acheter une menthe aquatique. L’occasion d’apprendre que son stand avait été distingué d’un Ruban d’Or pour la qualité de sa présentation.

18
19

A souligner d’ailleurs qu’Eric a également écrit un livre qui s’adresse à tous ceux qui souhaitent créer un bassin dans leur jardin.

19a

Nous avons ensuite pris la direction du stand de Jean-Marc Parra pour acquérir quelques petites merveilles, nous en sommes repartis avec une Sauge Ananas et un Céleri à côtes rouges, aussi savoureux que décoratif, tout ce que j’aime !

20

16h approchant, il était temps de prendre la direction de notre lieu de rendez-vous : la tente de conférence pour assister à celle d’Isabelle.

22

Profitant du cadre nous avons posé pour une photo entre amis, merci Bruno d’avoir immortalisé ce moment.

23

Cette journée s’est terminée sur le stand Ulmer, l’occasion de faire, après l’entretien de Corentin avec Antoine Isambert …

24

une version « collector » de la couverture du livre « Des récoltes abondantes dans un petit jardin » en compagnie d’Antoine et de David Fangier.

25

Share Button

Courson / Chantilly printemps 2015 – épisode 1/2

Cette première édition des Journées des Plantes de Courson à Chantilly a débutée pour moi à contre-courant, vendredi après-midi, sur une note pessimiste. Les abords étaient très encombrés, les départs compliqués et la signalétique permettant d’accéder aux parkings laissait vraiment à désirer. Malgré tout je restais indulgent, ce n’était que le premier jour d’une première Fêtes des Plantes et les organisateurs avait droit au temps nécessaire pour prendre leurs marques.

Ep1_01

Venu pour assister, en tant qu’auteur, à la présentation des nouveautés 2015 organisée, sur son stand, par les Éditions Ulmer ; je savais que je n’aurais pas beaucoup de temps pour découvrir les autres exposants.

17h15 : impossible de flâner, il me fallait prendre le chemin le plus direct, cela ne m’a pas empêché de croiser quelques personnes connues et reconnues.

A peine passer le contrôle d’entrée, j’aperçois au loin un gilet estampillé d’un logo bien connu et surmonté d’une caméra oscillant au bout d’un trépied ! … Aucun doutes, il s’agit là de Philippe Minot de la WebTV « Jardin Jardiniers« . C’est l’occasion d’échanger de visu et de dépasser le cadre virtuel de Facebook, une très agréable rencontre comme je me l’étais imaginé.

Un quart de tour à droite et nous nous trouvons face à face avec Palick van Hövell, propriétaire de la Feuillerie.

Ep1_02

Deux rencontres qui m’ont permis de me mettre dans l’ambiance dès les premiers instants.

Je laisse ensuite Philippe à ses prises de vues et reprends mon chemin.

Ep1_03

Jetant quelques coups d’œil à droite et à gauche, j’aperçois de loin Roland Motte en grande discussion …

Ep1_05

Puis je salue Eric Lenoir (La pépinière aquatique) affairé à prodiguer des conseils sur son stand.

Ep1_04

De là j’entends, quelques mètres plus haut, un brouhaha qui m’annonce que la réception Ulmer a commencée. Antoine Isambert est en train de présenter à l’assemblée les nouveautés de l’année 2015, qui, reunies sur un grand kakemono, accueillent les invités.

Ep1_07

La soirée terminée il fallut prendre le chemin du retour, l’occasion enfin de prêter attention aux stands qui sont désertés, le public a quitté les lieux et les exposants sont sur le départ. Un stand m’a particulièrement attiré, celui de « Plantes & Cultures ». Une ruche bleue y captait le regard dans la lumière crépusculaire, comme pour inviter le promeneur à s’arrêter quelques instants.

Ep1_09

C’est en songeant aux  abeilles que je pris le chemin de la sortie ou plus exactement de l’entrée, machinalement j’avais rebroussé chemin et repris le même chemin qu’à l’aller ! … Une erreur d’orientation ou bien l’action d’une bonne fée qui avait dirigée mes pas ? …. J’ai alors eu le grand privilège, de voir le château de Chantilly se dévoiler dans le soleil couchant rien que pour moi. Un panorama à couper le souffle …

Ep1_10

C’est sur cette vision poétique que s’est achevée cette première journée.

Share Button

La Feuillerie – Fête des Plantes, 26 avril 2015

Une journée pleine d’émotions, de complicité et de rencontres, ma première participation à la « Fête des Plantes » à Celles en Belgique fut inoubliable . Et pas que pour moi …

Feuillerie_01

Arrivé à La Feuillerie en compagnie de ma fille Anaïs en début d’après-midi , nous y rejoignirent Bruno et Isabelle Olikier-Luyten (A Little Bit of Paradise).

Feuillerie_02

Isabelle avait eu la délicate attention de me proposer, avec l’accord de notre hôte Monsieur Palick van Hövell, de partager sa table et de dédicacer nos livres côte à côte : « Roses – Les meilleures variétés pour petits jardins » pour Isabelle et « Des récoltes abondantes dans un petit jardin » pour moi. Ce fut une belle après-midi d’échange et de partage. Encore un grand merci à Isabelle.

Feuillerie_03

L’après-midi s’est déroulée, pour ma part, de rencontres en dédicaces toutes plus sympathiques les unes que les autres. Ces échanges entre passionnés sont des moments que j’affectionne tout particulièrement. J’ai ainsi fait la connaissance de Laurence Dorchies dont je viens de découvrir le blog « Mon jardin Mes merveilles », et son magnifique travail photographique, ses planches comparatives de roses sont à consulter.

Ce fut également l’occasion de dé-virtualiser Facebook en rencontrant, en chair et en os Louisette et Yves Pitau des « Jardins de Ly », un chaleureux moment d’échange potager et la perspective de se croiser de nouveau à Chantilly très prochainement.

Feuillerie_04

De son côté, Anaïs (7 ans) était tantôt à mes côtés, tantôt en train de faire le tour des exposants, photographiant, faisant du repérage, et achetant de-ci de-là ses petits coups de cœur avec son modeste budget.

Feuillerie_05

Feuillerie_06

Feuillerie_07

Feuillerie_08

Les coups de cœur d'Anaïs

Les 3 coups de cœur d’Anaïs

La séance de dédicaces s’est terminée par un moment fort : un échange d’ouvrages et une dédicace croisée, Isabelle dédicaçant sont livre à Anaïs, et Anaïs dédicaçant à Isabelle, avec une fierté discrète, notre livre dont elle est un élément majeur …

Feuillerie_10

Avant de reprendre la route, j’ai suivi mon petit guide, Anaïs, dans les allées de la Feuillerie et nous avons pu admirer ensemble les différents stands installés dans ce joli cadre, un parc paysagé à échelle humaine invitant à la promenade sous ses arches.

Feuillerie_11

Pour résumer cette journée je laisserai la parole à Anaïs, qui quand nous sommes remontés en voiture m’a dit : « Papa, j’adore la Belgique ! » …

Share Button