Archives de Catégorie: Forêt-jardin

De la taille au paillage

Ce week-end le chèvrefeuille n’était pas à la fête !

Une croissance anarchique, on ne l’a jamais bridé … Résultat : beaucoup (trop) de bois mort, un équilibre qui ne nous convenait plus et puis il fallait qu’il fasse de la place à sa voisine Clematis armandii ‘Snowdrift’.

J’ai donc dégainé le taille haie …

IMG_5266

qui a fait son œuvre.

IMG_5355

Les déchets de taille, après avoir été passés à la tondeuse ont servis de paillage au jardin …

IMG_5352

et au pied des fruitiers et petits fruits de ce que nous appelons notre mini forêt-jardin.

IMG_5354

 

 

Share Button

Le Camérisier (Lonicera caerulea) ou Chèvrefeuille comestible.

Méconnu, ce chèvrefeuille arbustif originaire d‘Asie et d’Amérique du Nord, est le seul de sa famille à produire des baies bleutées comestibles, au goût acidulé et très riches en vitamine C.
A maturité dès le mois de mai, ce sont les premiers fruits à pouvoir être récoltés en plein air au jardin.

Très rustique, il résiste à des températures pouvant dépasser – 40° C (Zone 2).

Camerisier

Sa culture ne présente aucune difficulté,  seuls les sols sablonneux sont les moins adaptés. Une exposition ensoleillé ou à mi-ombre lui convient.
Aimant tout particulièrement les sols humifères et avoir les racines au frais sous un paillage, le Camérisier est idéal pour la strate buissonnante des Forêt-jardin. N’étant pas autofertile, les camérisiers doivent être plantés au minimum par deux pour pouvoir être fécondés par pollinisation croisée et produire des fruits.

Il se multiplie aisément par marcottage.

Article connexe : La Forêt-jardin

Share Button

La Forêt-jardin

La Forêt-jardin est sans aucuns doutes la plus ancienne forme d’exploitation du monde végétal par l’homme. Ces derniers y ont sélectionnés, au fil des années et de leurs déplacements, les plantes comestibles et médicinales permettant d’assurer leur sécurité alimentaire, façonnant ainsi des corridors nourriciers.

Présent principalement dans les pays de zones tropicales, le principe de la forêt-jardin a été modélisé pour les zones tempérées par Robert Hart dans les années 1960. Basée sur l’observation de la forêt endémique des zones climatiques tempérées, la forêt-jardin de Robert Hart est constituée de 7 strates distinctes :

1 – Canopy (canopée) : grands arbres (bois d’œuvre, châtaigner …).
2 – Low Tree Layer (strate arbustive) : arbres fruitiers et noix.
3 – Shrub Layer (strate buissonnante) : baies, fruits rouges.
4 – Herbaceous (herbacée) : aromatiques, légumes feuilles.
5 – Rhizosphere (rhizosphère) : légumes racines et tubercules.
6 – Soil surface (couvre-sol) : plantes à développement horizontal (fraisiers, claytone).
7 – Vertical layer (strate verticale) : plantes grimpantes (vignes, épinard du Caucase …).

Foret_jardin_2

Dans ce système, le sol est maintenu couvert en permanence pour imiter au plus près le sol forestier, ce qui permet de créer de l’humus, de développer l’activité micro-organique du sol et de voir ainsi se développer les plantes comestibles sélectionnées.

Très productif, ce système peut être transposé dans un petit espace. On obtient alors une zone restreinte à forte densité de plantation qui offre une production intensive et diversifiée de fruits, légumes et plantes médicinales et aromatiques.

Dans notre jardin, une surface de 6 m2 a été aménagée en mini forêt-jardin dont la strate supérieure est celle des arbres fruitiers (niveau 2 de Robert Hart), nous permettant de récolter des noisettes, des pommes, des fleurs et baies de sureau, des framboises, du cassis, des baies de camérisier, des fraises, des topinambours, mais également des feuilles de laurier-sauce, de roquette, de claytone, d’épinard du Caucase (Hablitzia tamnoides) …

Foret_jardin_02

Article connexe : Le Camérisier

Share Button
Image

Merci facteur …

Certains jours, le contenu de la boite aux lettres fait plaisir. Non seulement il y a les graines du Biau Germe, mais surtout 2 nouveaux Camérisiers (Lonicera caerulea edulis) commandés à l’Agroforestry Research Trust , ils viennent rejoindre les 2 déjà présents au jardin (Lonicera caerulea kamtchatka ‘Eisbar’ et ‘Kalinka’). Une meilleure pollinisation et des récoltes plus importantes en vue.

Factures

Share Button