Archives de Catégorie: Pépinièristes

Beervelde, octobre 2015 (2/2) : côté bonsaïs

La traversée de la collection d’érable du Japon de Benoît Choteau (voir article précédent) menait nécessairement à l’exposition de bonsaïs du Bonsaï Center Ginkgo de Danny Use.

De magnifiques sujets artistiquement mis en valeur avec pour toile de fond le parc de Beervelde.

SAM_6676

SAM_6673

Des bonsaïs de catégorie Ômono, bonsaïs imposant qui étaient traditionnellement un signe de prospérité pour leurs propriétaires.

Pour nous, occidentaux non-initiés, cette catégorie est la plupart du temps appréciée pour la vénérabilité de ces arbres d’âges avancés.

On pouvait y admirer différents styles :

Chokkan

Chokkan

Han-Kengai

Han-Kengai

De gauche à droite : Hôkidachi et Moyogi

De gauche à droite : Hôkidachi et Moyogi

Kabudachi

Kabudachi

Kôrabuki

Kôrabuki

Sharimiki

Sharimiki

Le style forêt était également représenté. Dans ce cas précis, le terme utilisé varie selon le nombre d’arbres en présence :

  • 2 arbres : Soju,
  • 3 arbres : Sambon Yose,
  • 5 arbres : Gohon Yose,
  • 7 arbres : Nanahon Yose,
  • 9 arbres : Kyuhon Yose,
  • Plus de 9 arbres : Yose-ue.
Une sylve miniature et son couvre sol de fraises des bois ...

Une sylve miniature et son couvre sol de fraises des bois …

appréciez le détail !

appréciez le détail !

Yose-ue

Yose-ue

Pour compléter cette mise en scène, les bonsaïs et érables du Japon étaient adossés à un étang aménagé par Paradise Of Japanese Koi, spécialiste de l’aménagement de jardins japonais et tout particulièrement de bassins à Kois.

SAM_6644

La présence de ces collections d’exception a, semble-t-il, influencée Renaud de Kerchove quant au choix de la thématique de cette édition.

Ce fut un succès, à eux seuls ces trois exposants (Benoît Choteau, Bonsaï Center Ginkgo et Paradise Of Japanese Koi) nous propulsaient l’espace d’un instant à des milliers de kilomètres de Beervelde, nous faisant toucher du doigt un morceau de l’archipel japonais et de sa tradition.

Share Button

Beervelde, octobre 2015 (1/2) : côté érables du japon.

Pour une première visite à Beervelde, je ne pouvais pas espérer une plus belle journée que ce dimanche 11 octobre.

Une arrivée pleine de mystère en venant du parking et en longeant la cantine des archers. Rien n’était visible tant que le passage, ménagé dans la haie de grands arbres, n’avait pas été franchi. Là, sous les frondaisons la Fêtes des plantes me tendait les bras.

IMG_4270

On y était accueilli par une abondante offre de bulbes devant laquelle il était difficile de rester de marbre.

Sans-titre-1

Je ne m’attarderais pas sur l’ensemble des exposants qui avaient fait des merveilles dans l’agencement de leurs stands. Vous pouvez en retrouver une présentation exhaustive sur le blog « alittlebitofparadise« .

Le thème retenu par Renaud de Kerchove pour cette édition était : le Japon.

AFFICHE_Web_klein-314

Le point d’orgue de cette thématique fut pour moi la découverte de la collection d’érables du Japon  de Benoît Choteau couplée à l’exposition de bonsaïs de Danny Use.

Benoît Choteau spécialiste des érables dont il possède plus de 400 variétés, y présentait une magnifique collection d’érables du Japon (Acer palmatum), dont les colorations automnales en faisaient de véritables joyaux.

SAM_6635

Chez ces jeunes sujets, on pouvait admirer une ébauche de leurs ports futurs …

Acer palmatum 'Dissectum'

Acer palmatum ‘Dissectum’

Acer palmatum 'Higasa yama'

Acer palmatum ‘Higasa yama’

la délicatesse de leurs feuillages …

Acer palmatum 'Felice'

Acer palmatum ‘Felice’

Acer palmatum 'R. Lane'

Acer palmatum ‘R. Lane’

et la flamboyance de leurs parures, l’automne étant pour l’érable du Japon, une saison unique,  emprunte de magie. Ils s’y parent d’époustouflantes teintes de rouge.

Acer palmatum 'Nuresagi'

Acer palmatum ‘Nuresagi’

Acer palmatum 'Alexandre 2'

Acer palmatum ‘Alexandre 2’

Acer palmatum 'Osakazuki'

Acer palmatum ‘Osakazuki’

Une même branche peut, à cette époque, porter différentes colorations.

Acer palmatum 'Horizontalis'

Acer palmatum ‘Horizontalis’

C’est chez l’Acer palmatum qu’on observe à cette saison les plus beaux coloris orangés.

Acer palmatum 'Shohjoh nomura'

Acer palmatum ‘Shohjoh nomura’

Acer palmatum 'Mirte'

Acer palmatum ‘Mirte’

Une grande et belle collection présentée à la meilleure saison qui soit … Que pouvait-on rêver de mieux ?

Cette collection cotoyait l’exposition de bonsaïs de Danny Use, mais c’est une autre histoire … (Beervelde, octobre 2015 (2/2) : côté bonsaïs)

 

Share Button

Visite de la pépinière LEHNING à la découverte des plantes médicinales.

A l’occasion de leurs 80 ans, les Laboratoires LEHNING, spécialisés dans l’élaboration de médicaments homéopathiques, phytothérapiques et phytocosmétiques, se sont installés au cœur du jardin des Tuileries du 2 au 10 mai 2015. Une visite gratuite.

C’est dans une pépinière pyramidale de 300 m² que le visiteur est invité à découvrir 29 espèces de plantes médicinales et leurs bienfaits, à les toucher, les humer et à prendre quelques instants de détente dans cette atmosphère particulière.

Lehning_01

Dès l’entrée on est littéralement saisis par la vision d’un géant de bois, élément central de la pépinière et représentant un corps humain. Cette sculpture est habillée de pots contenant des plantes spécifiques qui sont disposées, en fonction de leurs vertus médicinales, sur les zones corporelles qu’elles sont amenées à soulager. Ainsi la Grande Mauve (antitussif) se trouve placée au niveau de la poitrine, l’Arnica (anti-inflammatoire) au niveau des articulations.

Lehning_02

La visite se déroule en 4 étapes  :

Tout d’abord un espace constitué de tableaux en forme de feuille présentant l’histoire des Laboratoires LEHNING, fondés par René Lehning, pionnier de l’homéopathie, qui créa ses premiers médicaments pour soigner l’épidémie de grippe espagnole des années 30. S’y trouve également un écran vidéo présentant la gamme de produits, ainsi que les différentes phases de leur fabrication.

Lehning_03

Lehning_12

On accède ensuite à une zone permettant d’entrer en contact direct avec les plantes. Une première jardinière propose des plantes aromatiques pour le plaisir des yeux. Vient ensuite une série de bacs dans lesquels ces plantes sont présentées séchées et en libre accès, on peut les toucher et les sentir à volonté. Enfin pour terminer, un quizz olfactif est proposé au visiteur, 10 fioles contenants des parfums de plantes, qu’il lui est demandé de reconnaître.

Lehning_04 Lehning_05Lehning_06

Une excellente manière pour les enfants (et les adultes) de découvrir ces plantes en détails et d’entrer en contact avec elles au travers de cet espace d’exploration sensoriel. La présentation de plantes séchées et le quizz ont un grand succès !

Vient ensuite l’espace détente, c’est l’occasion d’une dégustation au bar à tisanes, ou bien de s’installer sur une chaise longue pour profiter d’un massage régénérant, le tout avec vue sur le jardin des Tuileries … l’opportunité d’échapper quelques instants au bouillonnement parisien.

Lehning_07 Lehning_08

La dernière étape est spécialement dédiée aux enfants (qui peuvent s’y rendre pendant que les parents se détendent). Deux ateliers leurs sont proposés : un atelier de maquillage végétal, ainsi qu’un atelier où ils peuvent débuter leur premier herbier en compagnie d’un animateur. Un petit cahier spécialement conçu et des plantes sont mis à leur disposition pour cet usage. Une visite qui se prolongera ensuite à la maison et peut-être même au-delà …

Ces différents atelier parcourus, c’est le moment de s’approcher de la statue monumentale afin d’observer de plus près les plantes qui y sont installées, de découvrir les zones qu’elles permettent de soigner et surtout d’accéder aux tablettes disposées tout autour et sur lesquelles sont accessibles des fiches détaillées sur chacune des 29 plantes présentées dans la pépinière.

Lehning_10 Lehning_09

Certains y verront un « coup de com » à l’occasion de cet anniversaire ! On ne peut pas le nier, mais bien conçu. Ni trop long, ni trop court, ce parcours au sein de la pépinière s’adresse à tous, adulte comme enfant. C’est une manière ludique et pédagogique de découvrir les plantes médicinales, leurs qualités thérapeutiques et d’aborder ces procédés de médication naturels.

En compagnie de Stéphane Lehning.

En compagnie de Stéphane Lehning (à droite).

Share Button

Saint-Jean de Beauregard : Fête des Plantes côté potager

Arriver à Saint-Jean de Beauregard c’est tout d’abord être absorbé par une foule de plantes ornementales toutes plus attractives les unes que les autres. On se rêve déménageant dans un jardin beaucoup … beaucoup plus grand pour pouvoir y installer toutes ces merveilles.

 St_Jean_arrive

Puis l’œil s’habitue, devient plus sélectif et on découvre le long d’une allée des plantes potagères, au détour d’un stand des aromatiques et des plantes médicinales … Le petit monde du potager s’offre alors à vous.

Ce dimanche, dans l’allée menant au château, était installé « Ah ! La ferme des saveurs » (le nom nous promet un épicurien). Jean-Marc Parra y présentait ses légumes anciens, ses plantes aromatiques et surtout ce week-end, ses variétés de tomates anciennes, dont voici la liste (http://www.ah-lafermedessaveurs.com/ancienneliste.htm#tomates). Une bonne entrée en matière. Jean-Marc Parra, un passionné qu’il est agréable d’entendre parler de ses plants avec son accent du sud chargé de soleil.

Ayant déjà semé mes tomates, je n’ai pas craqué, mais je me suis laissé attendrir par un pied de Stevia et une petite Oseille sanguine aux jolies feuilles veinées de rouge.

 Stevia_Oseille

 Un peu plus haut, pratiquement en face du stand de Maurice Laurent et ses magnifiques Viburnum, se trouvait Matthieu Vermes du Domaine de la source et sa collection de rhubarbes alimentaires et ornementales. Je vous recommande la variété ‘Valentine’ à la chair rouge et douce. Celle-ci je l’ai achetée à Courson l’an dernier. Je me suis toutefois laissé tenter par un jeune pied de Rhubarbe ‘Mira’, variété précoce.

 Rhubarbe

 La flânerie s’est poursuivie, menant tout droit au stand d’Arom’antique de Laurent Bourgeois. Une magnifique production de plantes aromatiques et de plantes médiévales (tanaisie, aurone, marrube, chervis …). Il y a là toujours une pépite à trouver. Pour cette fois se sera un pied d’Ail rocambole, mais les tentations ne manquaient pas : de nombreuses variétés de sauges, de menthes … A découvrir absolument.

 Ail_rocambole

 De jolis plants d’aromatiques sont également produits par la pépinière Olivier Cazeneuve.

Les amateurs de médecine naturelle auront pu se régaler aux Jardins et Pays des Sages spécialisés dans la production de plantes médicinales et plantes à parfum, et dont le catalogue propose une cinquantaine de références dans ces 2 catégories.

Pour les permaculteurs en herbe à la recherche de plantes pour leur Forêt-jardin, une visite s’imposait sur le stand Ribanjou, spécialiste des arbustes à baies comestible parmi lesquels : Arbousiers, Feijoa, Ragoumier, Leycesteria et tant d’autres… De quoi étoffer la strate arbustive de votre Forêt-jardin. Une production certifiée en Agriculture Biologique.

La belle surprise de cette édition fut le stand Figue du Monde, installé dans la cours derrière le château, une pépinière proposant une collection de figuiers du monde entier, une véritable invitation au voyage.

 Figue

 Avant de prendre le chemin du retour, le passage au potager du château était incontournable.

St_Jean_potager

 Ce fut l’occasion d’aller jeter un coup d’œil dans les serres à l’avancée des semis.

 St_Jean_serre

 De retour à la maison, la journée s’est terminée au jardin, afin d’installer au mieux mes nouvelles pensionnaires. Après le plaisir d’acquérir, le plaisir de planter … pour avoir la joie de la récolte, il va falloir maintenant un peu de patience.

Share Button