Archives de Catégorie: Toit végétalisé

Nouvelle toiture végétalisée, tulipes et phlox se joignent aux narcisses

Sur notre nouvelle toiture végétalisée réalisée en novembre 2015 (voir les articles mise en place & plantation), les floraisons se succèdent.

DSC_0395

Les tulipes se joignent a la fin de la floraison des narcisses …

DSC_0397

Ainsi que les phlox subulata qui forment de jolis coussins.

IMG_6972

Tout cela est bien plus agréable à contempler des fenêtres que la toiture initiale couverte de toile bitumée.

Share Button

La nouvelle toiture végétalisée à la sortie de l’hiver.

Cette nouvelle toiture végétalisée a été réalisée en novembre 2015 (voir les articles mise en place & plantation).

A cette époque y ont été plantés :

– Des bulbes : crocus, tulipes fleur de lys, narcisses, iris hollandica et sparaxis.

– Des plantes de terrain sec rustiques : Sedum aizoon, Delosperma cooperi, Sedum Kamtschaticum, Achillea crithmifolia, Sedum spectabile « Linda et Rodney », Stipa tenuifolia, Tulbaghia violacea, Phlox subulata « Blue Eyes », Rosmarinus officinalis repens, Aloe striatula.

Tout ce petit monde a visiblement bien passé l’hiver. Les feuillages des bulbes structures la toiture et  les premiers crocus et narcisses sont en fleurs.

DSC_0029

Les autres plantations commencent à s’étoffer, on peut maintenant voir une véritable évolution.

avant_apres

A suivre…

Share Button

Mon romarin « Punta di Cannelle »

J’ai eu un coup de cœur pour ce romarin à port rampant il y a quelques années. Tout particulièrement pour ses petites fleurs bleues foncées dont il se couvre de l’automne jusqu’au milieu du printemps.

IMG_5917

Sa capacité à pouvoir pousser dans un sol pauvre et drainant, ainsi que sa résistance à la sécheresse mon décidé à l’installer sur l’un de mes toits végétalisés.

IMG_5918

De taille encore modeste, il s’est bien développé et semble s’être parfaitement acclimaté. Il va entamer sa seconde saison sur le toit.

A terme, il  devrait former un joli coussin et retomber lascivement le long des parois du cabanon.

Rosmarinus officinalis « Punta di Cannelle »:
Hauteur: 50 cm environ
Largeur: jusqu’à 100 cm
Floraison: de l’automne au printemps
Rusticité: jusqu’à -10°C
Exposition: soleil

Share Button

Toiture végétalisée extensive 2 … Plantation.

Après avoir,  les week-ends précédents,  façonné le cadre en bois (voir article) et  mis en place les différentes couches nécessaires au bon comportement de la toiture végétalisée (voir article), voici venu le temps des plantations.

Pour végétaliser cette seconde toiture, j’ai prévu des bulbes : crocus, tulipes fleur de lys, narcisses, iris hollandica et sparaxis (les fritillaires sont pour le jardin).

Bulbes

Ainsi qu’une sélection de plantes très résistantes à la sécheresse et ayant une limite de rusticité située entre -10°C et -15°C.

Après avoir préparé l’implantation sur papier, les plantes sont présentées en situation.

IMG_5154

Certaines sont des grands classiques de la végétalisation de toiture :

  • Sedum aizoon, sedum à grand développement, couramment utilisé pour les végétalisations de toitures.
  • Delosperma cooperi, pourpier vivace qui forme un couvre-sol dense.
  • Sedum Kamtschaticum, très accommodant et mellifère.

IMG_5166

D’autres un peu moins :

  • Achillea crithmifolia, couvre sol très dense.
  • Sedum spectabile « Linda et Rodney », grand sedum à fleurs rose en fin d’été.

Ces plantes seront plantées en partie haute là où le substrat est le plus mince.

Quant aux parties basses de la toiture, où le substrat est plus épais, je tente un essai en utilisant des plantes de jardin sec, qui trouveront là les conditions nécessaires à leurs bon développement.

  • Stipa tenuifolia ou cheveux d’ange, graminée vivace et persistante.
  • Tulbaghia violacea, vivace à feuilles persistantes et à fleurs violette tout l’été.
  • Phlox subulata « Blue Eyes », à feuilles persistantes, formant un couvre sol dense.
  • Rosmarinus officinalis repens et Rosmarinus officinalis « Punta di Canelle », deux romarins à port rampant.
  • Aloe striatula, aloe vivace à longues feuilles persistantes et fleurs jaune-orange.

Et un essai plus osé : Agapanthus umbellatus, adossée à une pierre qui servira de régulateur thermique.

IMG_5164

Pour terminer l’ensemble, j’ai répandu un paillis de broyat de miscanthus.

IMG_5173

Tout est en place et  prêt à affronter l’hiver …

IMG_5196

A suivre.

 

Share Button

Toiture végétalisée extensive 2 … Mise en place.

Après une semaine de recherches approfondies, j’ai réussi à me procurer des plaques de drainage … La difficulté était d’en trouver en petite quantité … Mais c’est chose faite !

IMG_5013

Après en avoir pris livraison samedi, le dimanche après-midi fut consacré à la réalisation de la toiture.

Pour m’assurer de la résistance de la structure au poids du substrat gorgé d’eau (point très important à ne surtout pas négliger !), j’avais au préalable renforcé la structure par l’ajout de chevrons intermédiaires.

IMG_4944

Le cadre, façonné le week-end précédent (voir article), a été définitivement assemblé.

Puis ce fut la mise en place des différentes couches assurant la pérennité de la structure et le bon comportement des végétaux.

– Pose de la couche d’étanchéité.

IMG_5010

– Mise en place des plaques de drainage.

IMG_5015

– Pose d’un géotextile non-tissé ayant pour fonction de protéger le drainage contre la pénétration des racines.

IMG_5018

– Mise en place d’un substrat allégé.

IMG_5024

La toiture était prête à accueillir les plantations, mais la journée étant très avancée les travaux ont été suspendus. Cela attendra la semaine prochaine … De plus je n’avais pas encore tous les végétaux !

A suivre : Toiture végétalisée extensive 2 … Plantation.

Share Button

Toiture végétalisée extensive 2 … Work in progress.

En 2012 j’avais végétalisé la toiture de l’abri à vélo (voir article) avec le projet de le faire également pour le cabanon de jardin.

Le temps a passé, d’autres projets ont été prioritaires …. Mais aujourd’hui le chantier est lancé … de manière un peu différente.

IMG_4940

A suivre …

 

Share Button
Galerie

Un tour aux zones potagères – 19 avril 2015

Cette galerie contient 22 photos.

 Poireaux  Betteraves  Radis ‘Gaudry 2’  Laitue et chicorée Jeunes Laitues  Semis spontané de salade, il donne les meilleurs plants  Echalottes  Courgette  Petits pois  Potée potagère  Fraisiers  Côte de Blette  La génération suivante  Oignons sur le toit  Mélisse  Menthe Oignons rocambole Choux-raves … Lire la suite

Share Button
Image

Les oignons sur la toiture

En ce début de saison des oignons sont plantés sur l’espace de culture de la toiture végétalisée.

toit_oignon
oignons

Share Button
Image

Courgette ‘Gold Rush’

Au jardin et sur le toit.

gold_rush_jardin

gold_rush_toit

Share Button

Toiture végétalisée extensive / Mise en place

J’avais depuis longtemps l’idée de végétaliser la toiture de l’abri à vélos.

J’y ai longtemps pensé …

Les végétalisations de toitures sont classées en 3 types distincts :
– extensive : épaisseur de substrat de 4 à 10 cm, supplément de poids de 30 à 100 Kg / m² lorsque le substrat est gorgé d’eau. (le seul que je m’autorisait à aborder).
– semi-intensive : épaisseur de substrat de 10 à 30 cm, supplément de poids de 150 à 350 Kg / m² lorsque le substrat est gorgé d’eau.
– intensive : épaisseur de substrat de 30 cm à 1 m, supplément de poids pouvant être supérieur à 600 Kg / m² lorsque le substrat est gorgé d’eau.

… longuement réfléchit …

Le cahier des charges était précis :
– Etudier la résistance des matériaux pour être certain que la structure résisterait au poids du substrat gorgé d’eau (point le plus important à ne surtout pas négliger ! Je recommande de prendre conseil auprès d’un ingénieur compétent).
– Mettre en place une étanchéité sans faille pour ne pas risquer de dégâts des eaux en dessous.
– Le drainage devait être à l’épreuve des racines afin qu’il soit toujours efficace après plusieurs années.
– le toit devait être facilement accessible afin de ne pas se mettre en danger.
– la végétation devait pouvoir vivre seule sans aucune intervention.

… et un jour je me suis lancé.

J’ai réalisé la végétalisation extensive de l’abri à vélos en utilisant de la bâche à bassin, des billes d’argile, du géotextile, des dalles d’engazonnement et un substrat allégé (moitié terreau, moitié vermiculite) dans lequel j’ai planté des sedums et des géraniums macrorrhizum.

Depuis certaines cultures maraîchères ont conquis la toiture et s’y développement à merveille (aulx, oignons, aromatiques, courgettes …).

Mise en place

L’étanchéité (bâche à bassin).

toit_etancheite

Mise en place du drainage, une couche de billes d’argile recouverte de géotextile, et des plaques qui permettront de maintenir le substrat.

toit_drainage

Définition des zones de plantation.

toit_zones

Etat final temporaire. Après avoir étalé le substrat (moitié terreau et, pour alléger, moitié vermiculite), de nombreuses boutures de sedums ont été misent en place dans les alvéoles. Des semis seront effectués au printemps.

toit_etat_final

Novembre 2013 – Toiture végétalisée 1 an après.

La végétation se densifie. Pour un coup d’essai et vue le côté amateur de l’entreprise, je suis satisfait.

toit_1an_apres1

Octobre 2014 – 2 année de vie.

toit_octobre 2014

Share Button