Archives de Tag: Aménagement

Le bassin fait peau neuve.

Le bassin ! … J’aurais déjà dû m’en occuper l’an dernier, mais le temps a passé sans que j’en prenne le temps.

IMG_0362

Ce bassin a été réalisé en 2010. Dès Le départ y ont été installé un pied de prêle japonaise (Equisetum japonicum), un pied d’ iris des marais (Iris pseudacorus), un nénuphar nain (Nymphaea pygmaea ‘Alba’) et un pied de pesse d’eau (Hippuris vulgaris) auxquels est venu s’ajouter par la suite un pied de menthe aquatique (Mentha aquatica) … Sans oublier un couple de poisson rouge pour gober les larves de moustique.

L’équilibre était parfait jusqu’à un week-end de 2012 où on nous a donné un éclat de roseau commun (Phragmites australis) qui a été introduit dans le bassin. Petit à petit, année après année, le roseau y a fait son nid… Sournoisement lançant ses rhizomes à la conquête de l’eau libre, invitant dans sa course l’equisetum et la menthe aquatique.

La division du pied d’iris en début d’automne m’a fait prendre conscience de l’ampleur des dégâts. Non seulement le roseau s’était disséminé dans la totalité du bassin, mais c’est sous la surface que le développement était devenu anarchique. Racines et rhizomes formaient désormais sur une couche de 15 à 20 cm d’épaisseur et étaient en train de refermer l’eau libre !

Il fallait intervenir, il en allait de la survie des nénuphars, menacés d’étouffement, et des poissons qui n’avaient plus beaucoup d’espace pour de réfugier en profondeur en cas de gel ou pour résister à la baisse du niveau d’eau dû à l’évaporation estivale.

Les nénuphars ont été sortis les premiers

IMG_0363

Ensuite les poissons, toujours fidèle au poste depuis 7 années.

IMG_0366

Pour le reste, la bataille fut rude, il m’a fallu découper l’épais tapis de racines et rhizomes au couteau et au sécateur.

IMG_0364

Le volume de total de végétaux sortis du bassin était impressionnant. Cela a permis de retrouver, complètement recouverte par le tapis de racines, une jarre que j’avais posé au fond du bassin et dont j’avais complètement oublié l’existence.

IMG_0365

Le bassin a ensuite pu être vidé complètement.

IMG_0367

Les roseaux éliminés, le temps du réaménagement était venu. Ce fut l’occasion d’installer sur le bord la pompe à bras récupérée aux encombrants et restaurée … Pur objet de déco.

IMG_0368

De nouvelles plantes y ont été installées. Prêle japonaise (Equisetum japonicum), nénuphar nain (Nymphaea pygmaea ‘Alba’), iris des marais (Iris pseudacorus), primevère des marais (Primula vialii) et géranium palustre (Geranium palustis) se partagent le lieu.

IMG_0371

Le bassin a été remis en eau et les poissons ont retrouvés leur territoire.

IMG_0376

Sans oublier la petite touche déco japonisante choisie par Anaïs.

IMG_0379

Il ne reste plus au bassin qu’à gagner en maturité.

Share Button

Un jeune paysagiste récompensé à Jardins, Jardin

A voir sur le blog HORTUS FOCUS

Sylvere_Fournier1

Hortus_Fabrice

Share Button

Une envie de gabion ? … Sur Hortus Focus : « 4 tutos en vidéo : déco jardin, avec Fabrice Chollet »

A lire sur le blog HORTUS FOCUS

Gabion

Share Button

La ceinture verte de Francfort.

Je suis toujours surpris quand je passe en train par Francfort-sur-le-Main (800.000 habitants avec une densité de 2 919 hab./km2) d’apercevoir du train des exploitations maraîchères incluses dans le tissu urbain.

IMG_7055

IMG_7056

C’est le résultat d’une réflexion et d’un travail sur le concept ville-nature qui s’est traduit en Allemagne par une généralisation de la trame verte comme vecteur de structuration du développement urbain.

La ville de Francfort s’inscrit dans ce mouvement et s’est dotée très tôt d’une première ceinture verte.

La forte croissance urbaine que connait Francfort au début du 20ème siècle conduit les décideurs à imaginer un « Neue Frankfurt » qui s’est traduit par la construction massive de logements sociaux greffés sur la vallée de la Nidda (affluent du Main), qui constitue une préfiguration de la grande ceinture verte actuelle autour de Francfort.

ceinture_verte

Depuis une vingtaine d’année la ceinture verte a produit un espace mixte qui offre une vitrine en matière d’agriculture de proximité, de création d’espaces de loisirs, de développement du réseau de liaisons cyclables et piétonnes, d’utilisation de la biomasse pour atténuer les îlots de chaleur et d’amélioration de la biodiversité.

Un exemple à suivre …

Share Button

Mise en valeur des érables en pots.

Cet aménagement je l’avais en tête depuis un moment, il ne me manquait que quelques heures de temps libre et si possible une météo clémente ! … C’est chose faite.

J’ai depuis plusieurs années 2 petits érables en pots que je souhaitais mettre en valeur d’une manière ou d’une autre.

L’idée m’est alors venu d’utiliser pour cela la haie taillée habillant le mur de la maison et tout particulièrement les 2 angles encadrant la fontaine.

IMG_7080

Ces deux emplacements ont été taillés afin de créer des niches, et des sellettes ont été incluses dans la haies afin d’accueillir les pots.

IMG_7082

Les deux érables trônent désormais à chaque angle, encadrant la fontaine de leurs silhouettes colorées.

IMG_7081

Share Button