Les mousses

©FabriceChollet

mousses_2

Bien souvent mal considérées, les mousses sont la plupart du temps combattues et rare sont les jardiniers qui les voient s’installer d’un bon œil au jardin.

On a tous entendu un jardinier pester contre la mousse « qui fait mourir le gazon« , bien loin d’imaginer que si elle concurrence le gazon au point de le remplacer, c’est tout simplement parce que ce dernier n’a pas, à cet endroit précis du jardin, des conditions qui lui sont favorables … Ne serait-il pas préférable de laisser la mousse s’installer et former un beau tapis vert ? … Chacun jugera.

Les mousses sont généralement associées à l’art des jardins japonais, qui représente la quintessence de leur utilisation en tant qu’élément décoratif propre d’une composition paysagère, en association avec des minéraux, de l’eau ou tapissant un sous-bois.

Petites plantes denses, les mousses poussent de préférence à l’ombre ou à  mi-ombre dans une atmosphère fraiche et à humidité constante, même si certaines peuvent supporter de petites périodes de sécheresse.

mousses

Dépourvues de racines, elles n’ont pas besoin de substrat pour s’installer et puisent les nutriments nécessaires à leur survie dans l’eau et l’air, d’où l’importance de l’humidité.

Elles ont la faculté de pouvoir coloniser et verdir des parties du jardin ou rien ne pousse.

En explorant cette famille d’un peu plus près, on s’aperçoit rapidement qu’elle offre une la large palette de nuances vertes, permettant de réaliser des compositions qui illumineront des lieux ombragés.

 

Share Button

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*