Hamamélis, le noisetier des sorcières.

Hamamelis x intermedia 'Aphrodite' ©FabriceChollet

Originaire de la Chine, du Japon et d’Amérique du Nord, l’hamamélis, du fait de sa ressemblance avec le noisetier et des pouvoirs que lui prêtaient les indiens d’Amérique, s’est également vu surnommer le “noisetier des sorcières”.

Les hamamélis sont les joyaux du jardin à la mauvaise saison, certains ont les feuilles qui se colorent de jaune et de rouge-orangé dès l’automne, mais leur point fort, c’est la floraison qui habille leurs rameaux de fleurs insolites au cœur de l’hiver. Elles illuminent la grisaille hivernale et colorent le jardin à une saison où la nature est en berne, repliée sur elle-même.

Hamamelis x intermedia 'Aurora'
Hamamelis x intermedia ‘Aurora’

 

Les hamamélis se répartissent en 4 espèces, toute ayant une floraison jaune :

  • Hamamelis japonica, fleurs à lobes orangés et pétales jaune vif
  • Hamamelis mollis, fleurs à lobes rougeâtres et pétales jaunes variant du jaune clair de ‘Pallida’  au jaune-orangé de ‘Brevipetala’.
  • Hamamelis vernalis, fleur à lobes légèrement rouges et pétales jaunes.
  • Hamamelis virginiana, fleur à lobes et pétales jaunes.

 

Du croisement de ces espèces ont été obtenus des hybrides, Hamamelis x intermedia offrant une plus large gamme de couleurs :

  • Des jaunes : ‘Sunburst’, ‘Westerstede’, ‘Luna’  …
  • Des orangés : ‘Rochester’, ‘Orange beauty’, ‘Copper Beauty (syn. ‘Jelena’) …
  • Des rouges : ‘Feuerzauber’, ‘Livia’, ‘Diane’

Au jardin il est intéressant d’intégrer l’hamamélis dans une composition plus large, en l’associant par exemple à un arbre à feuillage persistant qui servira de toile de fond et mettra en valeur cette floraison hivernale insolite.

Hamamelis x intermedia 'Aphrodite'
Hamamelis x intermedia ‘Aphrodite’

 

Caractéristiques

Longtemps considéré comme un arbre réservé aux sols acides, on sait maintenant qu’il est plus tolérant que ça et que seuls les terrains calcaires sont à proscrire. En sol lourd et argileux, il faut veiller à ce que le drainage soit suffisant et que l’eau ne stagne pas, sinon il y a risque de pourrissement des racines. Une seule condition est indispensable, que le sol reste frais.

Rustique, il résistera à des températures avoisinant -20° C. Une situation mi-ombragée, captant les rayons du soleil matinal et abritée du vent, sera idéale.

Lors de l’installation, penser que l’hamamélis est un arbre à croissance très lente et qu’il pourra atteindre à terme, 20 à 30 ans plus tard, une hauteur et une largeur avoisinant 6 mètres.

 

Share Button

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*